Giuseppe GALLO

 

 Giuseppe Gallo est né à Rogliano, en Calabre et a passé son adolescence à Gênes, où il a terminé ses études secondaires. Grâce au métier de restaurateur de son père, il aborde l’art ancien et ses techniques dès son plus jeune âge. Il entreprend des études d’architecture à Rome, qu’il met de côté pour se consacrer entièrement à l’activité artistique.

En 1976, Gallo s’installe à Rome et inaugure la même année la première exposition personnelle à la galerie Ferro di Cavallo. En 1977, il s’installe dans l’ancienne usine industrielle Pastificio Cerere (où il maintient toujours son atelier) dans le quartier de San Lorenzo, qui depuis 2004 est le siège de la Fondation du même nom orientée vers la promotion et la diffusion de l’art contemporain. Ici, d’autres artistes sont réunis tels que: Nunzio, Bruno Ceccobelli, Gianni Dessì, Piero Pizzi Cannella et Marco Tirelli. Un chemin de travail fructueux commence qui, avec l’exposition Ateliers (1984) organisée par Achille Bonito Oliva, sanctionnera ce que l’on appellera plus tard la Nouvelle école romaine ou l’école de San Lorenzo.

En 1979, il arrive à l’international avec l’exposition collective Europa 79 à Stuttgart et avec une exposition à la Galerie Ivonne Lambert à Paris. En 1986, Gallo a participé à la XI Exposition quadriennale nationale d’art à Rome et pour la première fois il a été appelé à la «Biennale de Venise» dans la section «Art et alchimie» organisée par Arturo Schwarz. En 1990, Gallo a participé à la XLIV Biennale de Venise – intitulée « Future dimension. L’artiste et l’espace « , organisée par Giovanni Carandente, avec une salle personnelle à l’intérieur du pavillon italien. Au fil des ans, de nombreuses expositions ont eu lieu en Italie et à l’étranger.